barbecue

barbecue [ barbəkju; barbəky ] n. m.
• 1938; mot angl. (1697); de l'esp. barbacoa, mot haïtien barbaque
1Brasero à charbon de bois, pour faire des grillades en plein air. Griller un poisson au barbecue.
2Repas en plein air où l'on se sert d'un barbecue. Être invité à un barbecue.

barbecue nom masculin (américain barbecue, de l'hispano-américain barbacoa) Appareil de cuisson au charbon de bois pour faire des grillades en plein air. ● barbecue (difficultés) nom masculin (américain barbecue, de l'hispano-américain barbacoa) Prononciation Se prononce le plus souvent à l'anglaise, avec le u prononcé iou comme dans pioupiou. La prononciation à la française, avec le u prononcé comme dans cru, est généralement évitée à cause de la rime malséante avec cul. Orthographe Plur. : des barbecues.

barbecue
n. m.
d1./d Appareil à charbon de bois muni d'une grille, pour la cuisson en plein air. (Abrév. cour. au Québec: bar-B-Q ou B.B.Q.).
d2./d Repas en plein air où sont servies des viandes grillées ou rôties sur un barbecue.
d3./d Sauce barbecue: sauce épicée dont on badigeonne les viandes à cuire sur le barbecue ou qu'on sert en accompagnement.
(Québec) Poulet barbecue: poulet rôti badigeonné et servi accompagné de cette sauce.

⇒BARBECUE, subst. masc.
A.— Petit fourneau muni d'une grille généralement surmontée d'un tournebroche, fonctionnant avec du charbon de bois et servant en plein air ou en appartement pour les grillades, la cuisson de rôtis, de poissons :
1. Par beau temps, installez le barbecue dans le jardin ou sur la terrasse. Si un orage vous surprend et que vous ayez une vaste cuisine de fermette, il trouvera place dans l'immense cheminée autour de laquelle les convives se presseront joyeusement.
M., A. AURIÈRES, Cent façons de recevoir, Paris, Le Livre de poche, 1973, pp. 157-158.
B.— P. méton. Fête au cours de laquelle on se sert, entre amis, d'un barbecue :
2. Un « Barbecue », — fête en plein air où l'on rôtit des quartiers de viande à la broche — et des danses écossaises ont eu lieu (en Angleterre, pour le 25e anniversaire d'une princesse).
Le Monde, 24 août 1956 dans GILB. 1971.
Rem. Le mot sert à former des composés du type réchaud-barbecue; recettes-, repas-barbecue, barbecue-party; côtelette-, brochette-barbecue.
PRONONC. :[] ou [-ky]. DUB. et Pt Lar. 1968 donnent uniquement la 1re solution; Pt ROB, ROB. Suppl. 1970 et Lar. Lang. fr. donnent les 2 solutions.
ÉTYMOL. ET HIST. — [1954 d'apr. GILB.]; 1956, supra ex.
Anglo-amér. barbecue (attesté dep. 1697, DAMPIER, A new Voyage round the World, I, 20 dans NED au sens de « cadre de bois latté servant de sommier » sous la forme barbecu, borbecu) « dispositif sur lequel l'on fait rôtir les viandes en plein air » (1699, WAFER, A New Voyage and Description of the Isthmus of America, Londres dans FRIED., s.v. barbacoa); « viande rôtie à ce dispositif » (1709, LAWSON, Carolina, 36 dans DAE); « réunion sociale à l'occasion de ce repas en plein air » (1733, LYNDE, Diary, 138, ibid.); le terme est parvenu aux USA par les États du sud qui l'ont emprunté à l'hispano-amér. barbacoa attesté, au sens de « dispositif pour faire rôtir les viandes en plein air », en 1518 [Isthme de Panama] (Colección de Documentos Ineditos del Archivo de Indias, Madrid, I, 315 dans FRIED., loc. cit.) d'orig. arawak. L'hispano-amér. avait été directement emprunté au XVIIIe s. sous la forme fr. barbacoa (1723, SAVARY DES BRUSLONS, Dict. univ. de comm. ds FEW t. 20, p. 57b) encore attesté dans Trév. 1771.

barbecue [baʀbəkju; baʀbəky] n. m.
ÉTYM. 1948, in Höfler; mot angl. (1697), de l'esp. barbacoa; mot haïtien. → Barbaque.
Anglicisme.
1 Brasero à charbon de bois, pour faire des grillades en plein air.
1 C'est ce qu'a tout de suite compris l'astucieux restaurateur : s'il avait installé son barbecue à Venise même, la clientèle intéressante, trouvant cela trop simple, ne serait pas venue.
Pierre Daninos, Un certain Monsieur Blot, p. 209.
tableau Noms d'appareils.
Par appos. Grillé au barbecue. || Côtelette barbecue.
2 La viande barbecue, c'est de la viande cuite à la broche, simplement.
S. de Beauvoir, l'Amérique au jour le jour, 1948, p. 340.
2 (1949, in Höfler). Réunion en plein air, pique-nique où l'on mange des viandes grillées au barbecue. || Être invité à un barbecue à la campagne.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.